Comment bien choisir un rosier

Pour les uns, elles symbolisent l’amour, pour les autres la beauté, mais pour tous, les roses sont de magnifiques fleurs. Chaque printemps, elles embellissent jardins, terrasses et même les tables. Toutefois, pour profiter de ces sublimes fleurs, il faut savoir quelle variété avoir chez soi.

Prendre soin de son rosier

bien choisir un rosierRien ne vaut un magnifique rosier pour sublimer un jardin. Cependant, avec près de 40 000 variétés existantes, il est difficile de savoir quelle plante choisir. Pour ceux qui souhaitent s’essayer à la culture des roses, il existe quelques préceptes de base à connaitre pour avoir les plus beaux rosiers.

Tout d’abord, il faut sélectionner des plantes en bonne santé. Pour bien choisir un rosier il devra être résistant à la chaleur. Il aura également besoin d’un arrosage constant pour supporter les hausses de température des beaux jours. Pour profiter de magnifiques roses durant la belle saison, il ne faut pas hésiter à planter ces dernières dans un sol argileux qui facilite leur croissance.

Ensuite, il est important de trouver le milieu adéquat pour la culture du rosier. Pour avoir de belles fleurs, il faut planter les roses avec les bons outils de jardinage dans un endroit ensoleillé (mais pas trop exposé non plus) qui profite d’une bonne aération et qui dispose de plus ou moins d’espace pour permettre le développement du rosier. Enfin, il faut opter pour une plante facile à entretenir tout au long de l’année et qui ne mourra pas si elle est négligée.

Comment trouver le bon rosier ?

trouver le bon rosierIl existe de nombreuses variétés de rosiers pour toutes les occasions et pour tous les usages. Il suffit de savoir laquelle conviendra le mieux à son jardin.

Pour couvrir le sol et les parterres, il y a les rosiers buissons. Atteignant entre 0,50 cm et 1,20 m, ils sont employés pour des plantations en massifs. Fournissant une ou plusieurs fleurs, cette variété décore aussi bien les jardins que les murs ou les pergolas. On retrouve également les rosiers couvre-sol et miniatures. Le premier, rustique et résistant, peut servir d’arbustes couvre-sol. Les rosiers miniatures faisant entre 15 et 50 cm de haut conviennent parfaitement pour les cultures en pots ou en jardinières.

Après les rosiers buissons, on retrouve les rosiers grimpants. Ces derniers peuvent produire des rameaux atteignant entre 3 et 4 m. On les retrouve surtout sur les murs, les treillages et autres surfaces. Les variétés non remontantes poussent une seule fois en juin tandis que les rosiers grimpants remontants fleurissent durant tout l’été.

Parmi les types de rosiers, il y a aussi les rosiers tiges et les rosiers pleureurs. Le premier est obtenu après la greffe d’un rosier buisson sur de robustes tiges d’églantier faisant 1 m de hauteur. Les rosiers pleureurs quant à eux sont issus de la greffe d’un rosier grimpant avec des tiges d’églantier de 1,50 à 1,80 m de haut.