Comment bien choisir un abri à hérisson ?

Grand amateur des limaces, d’escargots, de chenilles et de larves, le hérisson est un petit mammifère omnivore. Il est inoffensif pour l’homme et nécessaire au jardin. Essentiellement, les hérissons vivent dans les milieux naturels, mais ils peuvent aussi tout à fait vivre dans un espace vert aménagé, dès lors qu’il y trouve des proies à son goût et un gîte adéquat !

Accueillir un hérisson dans son jardin, pourquoi ?

Les hérissons sont des animaux protégés, accueillir un hérisson dans le jardin permet de promouvoir la conservation de l’espèce, en lui offrant un cadre convivial dans lequel il pourra s’épanouir et se reproduire.

Le hérisson est également un allié précieux du jardinier. À travers son alimentation, il le débarrasse des limaces, des chenilles, des insectes nuisibles, des reptiles comme les couleuvres, et des nuisibles au potager et aux fleurs.

Comment accueillir un hérisson dans son jardin ?

abri pour hérissonLe hérisson affectionne particulièrement le milieu naturel. Le jardin le plus accueillant pour lui serait un espace vert entouré de plusieurs haies épaisses, pour que l’animal puisse s’abriter et trouver sa nourriture, tout en lui permettant de s’échapper de ses prédateurs. Il faut éviter de se servir de produits chimiques pour éradiquer les nuisibles, car ces mêmes produits peuvent tuer le hérisson.

En principe, le hérisson lui-même aménage son habitat naturel.

Une variété d’abris à hérisson au choix

abri à hérissonIl existe dans le commerce plusieurs formes d’abris à hérisson fabriqués à partir de divers matériaux. Il importe de bien choisir la taille de votre maison à hérisson, pour qu’elle ne soit pas trop petite. Il faut également prendre en considération le design de l’abri, pour l’esthétique de votre jardin et afin qu’il donne en apparence un cadre le plus naturel possible au hérisson. Usuellement, il est doté d’un petit tunnel ou d’un labyrinthe qui empêchera les prédateurs de rentrer. Le gîte doit être à la fois confortable et sécuritaire.

Classiquement, le penchant va vers les abris fabriqués en bois : en osier ou en pin. Ce sont d’excellents isolants et ils ne sont pas toxiques pour l’animal. Préférez des constructions avec toit non fixe pour faciliter l’entretien et le nettoyage.

Certains abris sont réalisés en fibres naturelles de coloris naturel. Ils ne nécessitent aucun entretien mis à part l’installation de feuilles.

On trouve également sur le marché certains gîtes recouverts de branchettes naturelles et de mousses, qui sont à la fois beaux et sécuritaires.