Comment faire pour bien tailler un rosier ?

Une fois que vous avez bien choisi votre rosier et que vous l’avez replanté, la taille de celui-ci est indispensable pour entretenir la plante et pour lui donner la forme qu’on souhaite. Cette tâche est facile pour tout le monde. Il suffit de connaître les bons gestes et les choses à ne pas faire. Pour cela, il faut suivre quelques règles pour bien tailler son rosier selon la variété et on peut profiter d’un magnifique jardin.

Les règles de base

tailler un rosierPour ne pas se tromper dans les gestes à suivre, le cœur du rosier doit être bien dégagé. Pour cela, il est préférable de couper les branches qui se croisent à chaque fois qu’on le peut. Il faut toujours couper la branche au-dessus des yeux du rosier, car ce sont ceux qui vont porter les fleurs. La coupe doit être en biais et la pente ne se dirige pas vers l’œil, mais de l’autre côté afin que l’eau ne vienne pas dessus.

Afin de lutter contre les maladies, il est préférable de désinfecter la lame de vos outils avant de tailler le rosier. Pour cela, un nettoyage avec de l’alcool sur les lames de vos ciseaux ou de vos couteaux est indispensable. Pour une meilleure coupe et nette de vos branches, il est important de bien aiguiser la lame utilisée. La taille en question varie selon le type de rosiers qu’on cultive. Le bon moment pour le faire est aussi à prendre en considération.

La taille du rosier selon les variétés

comment tailler un rosierLes rosiers tige et buisson nécessitent une taille esthétique. Pour la taille du rosier buisson, sa forme évasée doit contenir entre 3 à 5 branches pour donner de la place aux jeunes pousses. La coupe se fait toujours au-dessus de l’œil et idéalement en biseau pour les branches sélectionnées. Le meilleur moment de faire la taille est après les dernières gèles de l’hiver entre février et avril.

Les rosiers arbustifs et grimpants ont besoin de beaucoup d’être taillés. Il faut enlever jusqu’au ¾ de leur taille initiale. Plus la taille du rosier est courte, plus la plante et les repousses seront vigoureuses. La technique pour tailler ce type de rosier est de garder les branches axiales et de rabattre les branches latérales. La meilleure période est entre mars et juin pour ces rosiers et idéalement à la fin de juin pour les rosiers grimpants.

Pour les rosiers miniatures, ils se taillent comme ceux arbustifs, c’est-à-dire en mars. On sélectionne juste les meilleures branches qui sont vigoureuses et capables de donner de belles fleurs. Les autres branches sont à couper et celles retenues ne doivent comporter que 3 à 5 yeux pour assurer des tiges plus fortes. Il faut également penser à enlever les fleurs qui se fanent sur le rosier et les tiges qui vont avec afin de donner aux repousses toute la nourriture nécessaire.