Conseils pour créer un poulailler chez soi

Envie de se lancer dans l’élevage de poules ? Offrez-leur un bel abri en créant votre propre poulailler chez vous. Pour vous aider, voici quelques conseils faciles à suivre.

Définir votre projet

poulaillerAvant de vous lancer dans la création de votre poulailler, vous devez mettre quelques points au clair. Tout d’abord, cet espace est prévu pour l’épanouissement de vos animaux et éventuellement pour la production d’œufs frais. Pour un maximum de praticité, il devra donc être résistant, sec, aéré et entretenu le plus souvent possible. Votre poulailler devra être installé à l’abri des vents forts et il doit disposer d’un grand espace clôturé assurant le confort et la protection de vos animaux. Pour calculer sa superficie, il faut normalement compter 1 m2 par poule.

Choisir le bon matériel

Une fois l’emplacement et la taille du poulailler définis, vous devez choisir le matériau avec lequel vous allez le construire. Dans cette étape, vous devez tenir compte de la température des lieux et de l’hygrométrie. Le mieux est de choisir du bois naturel ou de l’aggloméré qui sont traités contre le feu. Ces types de matériaux sont écologiques et faciles à travailler. De plus, ce sont de bons isolants. Vous pouvez également opter pour du béton ou du parpaing à condition de les installer sur une structure robuste. Un poulailler en béton est apprécié pour son côté sécurisé et sa longévité par rapport au bois. Toutefois, n’oubliez pas d’installer des ouvertures pour bien aérer l’espace durant l’été.

Bien agencer le poulailler

poulaillerPour avoir un poulailler fonctionnel et confortable, travaillez sur le logement principal. Il doit être surélevé grâce à des tasseaux ou des cales en béton afin de mettre la structure à l’abri de l’humidité. La structure devra comporter des perchoirs situés à 40 ou 70 cm du sol selon la race des poules afin de leur permettre de se reposer au calme. Pour les nichoirs ou les pondoirs, il faudra les installer au-dessus du sol, mais en dessous des perchoirs.

La mangeoire et l’abreuvoir doivent être adaptés à la taille des poules et à leur nombre. Il est préférable de mettre l’abreuvoir à l’extérieur afin d’éviter d’humidifier les locaux. La mangeoire quant à elle doit être laissée à l’intérieur. Pour protéger vos poules des intempéries, installez un toit étanche. À poser sur une charpente légère, elle doit être faite en un seul bloc qui déborde sur les façades. Pour l’aération du poulailler, pensez aux volets rabattables. Ils permettent d’aérer l’espace tout en protégeant les animaux de la pluie et en leur conférant la lumière nécessaire à leur bien-être.