L’hôtel à insectes, la grande tendance du moment

Pour promouvoir la biodiversité, depuis quelques années, on voit fleurir dans les jardins des hôtels à insectes. Qu’est-ce donc qu’un hôtel à insectes ? Dans quels intérêts et comment le construire ?

L’hôtel à insectes, qu’est-ce que c’est ?

Par définition, un hôtel à insectes est un dispositif qui rassemble plusieurs chambres, qui vont être aménagées selon les différents types d’insectes et vont constituer un abri pour ces derniers. Il est conçu pour héberger les auxiliaires de jardin, le but étant de fournir un refuge pour les pollinisateurs et les prédateurs naturels des nuisibles. En somme, il s’agit d’un abri destiné à les attirer, les retenir et leur offrir pour se reproduire. En fonction des saisons, l’été, la maison d’insectes sert de support de ponte, tandis qu’en hiver, elle facilite la survie des espèces dans les conditions hivernales.

hôtel à insectes

Pourquoi construire une maison d’insectes?

Les insectes ont eux aussi un rôle primordial à jouer dans le bien-être et l’épanouissement de l’espace vert. Les jardiniers chercheront à préférer les insectes auxiliaires, alliés importants dans la prévention contre les parasites des plantes et la pollinisation. Pour ce faire, on attire les espèces dans le jardin et on met en place un environnement qui leur est convivial pour qu’ils y restent, se nourrissent des nuisibles et assurent la pollinisation.

On lui reconnait également plusieurs bienfaits tels que la mise en avant de la biodiversité, la reconduction de la chaîne alimentaire et un avantage pédagogique indéniable. C’est une manière originale et efficace d’initier les touts petits à la richesse de la petite faune. Enfin, on ne peut mettre de côté son aspect décoratif.

Quels insectes accueillir ?

maison à insectesIl faut favoriser et n’inciter à s’installer que les insectes qui ont des effets positifs sur le jardin, notamment les insectes dits auxiliaires, tels que les prédateurs naturels de parasites : les coccinelles, les chrysopes, les carabes et les perce-oreilles ; et les pollinisateurs tels que les syrphes et les osmies, mais aussi certains papillons et abeilles.

Les règles essentielles dans sa construction

Le meilleur moment pour installer l’abri est en hiver. La partie entrée doit être orientée vers le sud ou le sud-est. Il faut penser à varier les comportements pour accueillir une variété d’insectes. Par ailleurs, il doit agencer de manière à protéger des vents dominants et placés à une hauteur de 30 cm du sol pour le protéger des prédateurs. Vous pouvez soit le construire vous même ou l’acheter directement en animalerie.

Pour les attirer, il suffit d’installer des attractifs tels que la nourriture à l’entrée de chaque chambre.