Où et comment planter un figuier dans son jardin

Le figuier est un arbre fruitier qui peut se planter dans toutes les régions de la France. Originaire d’Afghanistan, il appartient à la famille des Moracées. Découvrez ci-après des conseils pour bien planter le figuier dans un jardin.

Ce qu’il faut connaitre sur le figuier

figuierSelon les variétés, cet arbre fruitier peut mesurer entre 4 à 10 mètres. Le figuier est doté d’un tronc souvent tortueux. Ses feuilles de couleur vert brillant sont rugueuses, légèrement velues et caduques. Le figuier doit son bel aspect ornemental à ses grands feuillages bien découpés.

Ce petit arbre peu exigeant se plait aussi bien dans les petits que dans les grands jardins. Bien qu’il soit peu rustique, certaines variétés peuvent supporter une température jusqu’à – 15°C. Idéalement, il faut le planter à l’automne ou au printemps.

Où et comment le planter dans le jardin ?

planter un figuierSi possible, plantez le figuier à l’abri d’un mur pour le protéger des coups de vent froid. Il vaut mieux lui faire profiter d’une exposition sud ou sud-ouest pour qu’il se développe bien. Une divine fragrance comme du miel émanera de cet arbre fruitier lorsqu’il bénéficie de bonnes conditions dans le jardin.

Le figuier apprécie une terre légère, voire un peu de calcaire. Il faut au préalable faire un trou d’un volume 5 fois de la motte avant sa mise en terre. Lors de sa plantation, veillez à ce qu’il y ait suffisamment de profondeur et de drainage.

La fertilisation doit être apportée au printemps. Préférez un engrais riche en potasse et en phosphore, de préférence un engrais spécial pour arbres fruitiers. La fréquence d’arrosage dépend des saisons. En été, le figuier peut être arrosé 2 fois par semaine.

Multiplication, entretien pendant l’hiver et contre les maladies

figuier hiverLa multiplication du figuier se fait par bouturage en crossette ou à talon. Cette opération se fera idéalement en mois d’août. Pour cela, coupez un rameau sain avec un œil terminal.

En hiver, enveloppez cet arbre d’un voile d’hivernage afin de le protéger. Faites attention à ce que celui-ci ne touche pas le bois. Enfin, couvrez avec de la paille ou des feuilles sèches tout autour de l’arbre. Cela permet de créer une couche d’air isolante plus chaude pour le figuier.

Arbre fruitier robuste, le figuier peut parfois être attaqué par des larves de mouches et des cochenilles. Il faut résoudre à temps ce problème car ces nuisibles attaquent les figues qui arrivent à maturité. Attention, un excès ou le manque d’arrosage peut aussi entrainer le jaunissement de la feuille ou l’apparition de taches brunes sur les feuillages.