A quelle hauteur tailler un bananier ?

Le bananier apporte une touche d’exotisme dans la maison ou au jardin. Très décoratif, il est facile à cultiver et réclame peu d’entretien. Découvrez ce qu’il faut savoir pour tailler cette herbe géante.

Description du bananier

bananierContrairement aux idées reçues, le bananier n’est pas un arbre fruitier. Il s’agit plutôt d’une grande herbe dont le fruit de certaines espèces est comestible. Composé d’une cinquantaine d’espèces, le bananier appartient au genre Musa.

Les espèces ornementales sont d’origines subtropicale ou tropicale. Selon les variétés, certaines qui sont rustiques peuvent supporter une baisse de température allant jusqu’à -12°C. D’autres ne supportent pas les températures en dessous de 10°C.

Le bananier peut être cultivé en pot ou en pleine terre. Il apprécie un sol bien léger, profond et bien drainé. Sa culture peut se faire toute l’année s’il va rester à l’intérieur. En revanche, au printemps, il vaut mieux le planter dans le jardin ou sur la véranda.

A quelle hauteur tailler le bananier ?

taille du bananierLa taille du bananier fait souvent l’objet de controverse. Certains soutiennent le fait qu’il n’y a pas lieu de parler de taille avec cette herbe géante. Le seul entretien à faire pour protéger ses feuilles est d’enlever les feuilles mortes à l’automne. Il faut également utiliser un paillage d’une cinquantaine de centimètres pour protéger les souches.

Toutefois, afin de le protéger du froid, il s’avère intéressant de tailler le bananier en hiver. La technique utilisée doit être la même que celle avec le palmier. Il faut veiller à ce que la taille ne soit pas trop proche de la souche. Ainsi, il faut garder entre 25 et 50 cm lors de la taille afin de permettre la formation du stipe ou tige du bananier.

Procédure à suivre pour la taille du bananier

Il faut repérer les signes comme des feuillages qui s’affaissent dès les premiers gels. Agissez rapidement en coupant les tiges. La taille peut aller jusqu’à 20 cm du sol s’il fait très froid. Ensuite, pour couvrir une bonne hauteur de la tige, entourez-la d’un grillage assez haut en grandes mailles.

Afin de bien protéger la tige, utilisez de la paille ou des feuilles mortes pour remplir le grillage. Ce faisant, vous pouvez recouvrir le tout d’un voile d’hivernage. Attention, il faut veiller à s’assurer de quelques ouvertures pour une meilleure aération. En effet, l’humidité et le froid pourrissent la racine.

Pour le cas d’un bananier cultivé en pot, la meilleure façon de le protéger est de le faire rentrer à l’intérieur. Pensez à bien l’arroser car c’est une végétation gourmande en eau. Toutefois, veillez à réduire l’arrosage en une fois tous les 15 jours durant la période hivernale.